Association Aéronautique du Val D'oise
95510 Chérence
     
Sécurité des transits VFR via ou à proximité
de l’aérodrome de Mantes-Chérence LFFC.
 

 

Zones vélivoles R 3104 :
Il peut y avoir des planeurs en vol même si les zones de Mantes-Chérence ne sont pas actives. Ces zones permettent aux pilotes de planeur signataires du protocole uniquement de voler dans les TMA de Paris qui leur sont alors déclassées. Des planeurs sont donc susceptibles de surgir par le haut même si vous volez au plafond des TMA de Pontoise et d'Evreux ou de la classe G sous les TMA 4, 5 et 7 de Paris.

 

[Annexes 1] : Carte des zones vélivoles R3104
de l’ouest parisien
En bleu clair : les zones vélivoles de l’Ouest parisien. D’après le protocole, les zones du Nord de Mantes sont activées par le club de Chérence, celles du Sud de Mantes par le club de Beynes.

  [Annexes 2] : Coupe des zones vélivoles R3104 de l’ouest parisien
En vert : les zones vélivoles de l’Ouest parisien. Celles représentées sur le tracé de cette coupe sont gérées par le club de Chérence.

 

Vitesse des planeurs :
Un planeur en montée dans une ascendance thermique effectue une trajectoire en « spirale » d'environ 200 à 300 mètres de diamètre, il est ainsi « immobile » pour un aéronef en croisière. En transition, un planeur vole couramment entre 100 et 200 km/h (55 à 110 kt). En arrivée vers le terrain, un planeur est susceptible de voler jusqu'à 280 km/h (150 kt).

Treuil :
L’activité treuillage de planeurs est importante sur l’aérodrome de Mantes-Chérence (obstacle n°895 dans l’ENR 5-5). Les dimensions officielles du volume de treuillée protégé sont :
- longueur : celle de la piste utilisée pour treuiller
- largeur : 250 mètres de part et d’autre de l’axe de cette piste
- hauteur : 750 m AGL, soit jusqu’à l’altitude de 3000 ft AMSL.
La procédure complète de treuillée dure moins de deux minutes, dont environ 45 secondes de phase dynamique. Le planeur monte sous un angle de 45° avec une vitesse verticale de 20 à 25 m/s (4000 à 5000 ft/min), et le câble qui le relie au treuil constitue un obstacle invisible.
Les procédures radio se font sur 134.15 : le treuilleur et le pilote du planeur doivent pouvoir se parler à tout moment de la treuillée. En dehors des messages d’urgence et de détresse, merci de respecter un silence radio total entre le message : « Mantes-Chérence, treuillée immédiate piste XX, silence radio pendant la treuillée ! »
et le message : « Mantes-Chérence, fin de treuillée ! ».

Note : les planeurs et les avions de servitude peuvent de nouveau émettre à la radio après le message « Parachute ouvert ! » qui signifie que le planeur a largué.
Pour être certain de ne pas interrompre un silence radio, veillez la fréquence 1 minute avant de passer votre premier message d’auto-information sur 134.15.

   
   
  [Annexe 3] : Trajectoire d’une treuillée
a) Pente de montée optimale à 45°.
b) Apogée de la treuillé.

 
     
   
     
   

 

 

Circuit de piste :
LFFC est un aérodrome à usage restreint aux planeurs, motoplaneurs et avions de servitude (remorqueurs) munis de radio : l’atterrissage des autres aéronefs est interdit en dehors des cas de force majeur. Les planeurs effectuent leur vent arrière entre 200 et 300 mètres de hauteur (soit à l’altitude de 1000 ft à 1500 ft AMSL).
D'une manière générale, merci d'éviter le transit à la verticale des installations en dessous d’une altitude de 3000 ft AMSL en cas d'activité sur le terrain.

Voltige planeur :
Les évolutions dans le plan vertical ont lieu sur l’axe de voltige n°6205 (1500 m de long orienté sur la 04/22 ou la 12/30) et dans la boucle de la Seine (zone voltige planeur R 3104 V). L’activité est réservée aux planeurs de l’AAVO et selon protocole. L’auto-information se fait sur 134.15 :
1er message : « Mantes-Chérence, planeur XX, à 3 minutes du début d’évolution voltige verticale terrain. »
2e message : « Mantes-Chérence, planeur XX, début d’évolution voltige verticale terrain. »
3e message : « Mantes-Chérence, planeur XX, fin d’évolution voltige. »
Après le remorqué, l’avion remorqueur et le planeur descendent de 1300m QFE (4800 ft AMSL) à 300m QFE (1500 ft AMSL) en 4 minutes. La sécurité anti-abordage est difficile durant les évolutions.

   
  [Annexe 4] : Zone de voltige R 3104 V et axes de voltige n°6205
En bleu : la zone de voltige planeur R 3104 V, comprenant le secteur
de la boucle de la Seine.
En rouge : les axes de voltige planeur de 1500m de longueur centrés sur les pistes 04-22 et 12-30 de Mantes-Chérence.
 
     
     

Réserve naturelle :
Chérence est situé dans le Parc Naturel Régional du Vexin Français. Par respect pour la faune et ne pas empêcher la nidification de certaines espèces protégées, veuillez éviter le survol à basse hauteur de la réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine. En passant à la verticale de la Seine, vous profiterez davantage du spectacle des roches blanches et de la Roche-Guyon et réduirez les nuisances sonores pour les riverains.

   
  [Annexe 5] : Réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine
En vert foncé : la réserve naturelle ; en jaune : l’aérodrome de Mantes-Chérence.
 

Bons vols à tous !

 
 

 

A.A.V.O.   Tél : 01 34 78 13 33      Fax : 09 59 53 13 34      Email : info@aavo.org